Élargissement des services du Havre

La campagne AVEC VOUS, JUSQU’AU BOUT Maximisons l’accès aux soins palliatifs en Outaouais

Priorité #2
Élargissement des services du Havre-KatasaSoutien aux personnes en soins
palliatifs et à leurs proches +
accompagnement et soins à domicile500 000 $

Presque doubler notre capacité d’offrir des soins palliatifs en Outaouais. Apaiser la souffrance des patients et des proches. Augmenter l’accès à l’accompagnement et aux soins à domicile. Tout ça pour 500 000 $. Ce montant levier nous permettra d’élargir les services du Havre-Katasa, notre centre de ressourcement, de poursuivre le déploiement de l’accompagnement à domicile et de démarrer un programme de soins à domicile. Plus précisément, ce montant aidera les patients en soins palliatifs et les proches aidants. Voici comment.

1. Services de soutien et de réconfort

Depuis 2014, le centre de ressourcement Le Havre-Katasa offre des services de soutien et de réconfort aux personnes en proie à l’anxiété devant un diagnostic de fin de vie ou aux proches aidants épuisés qui ont besoin d’une bouffée d’air et d’une écoute compatissante.

Parce que personne ne devrait rester seul avec sa souffrance, l’art-thérapie, la massothérapie, les cafés-rencontres, les soins de pied, les groupes de deuil et les autres activités du Havre-Katasa se poursuivront. Nous nous attendons à ce que le nombre de personnes qui voudront en profiter augmente. Nos locaux agrandis seront prêts à les accueillir, et votre investissement nous aidera à payer les professionnels qui apaiseront leurs peines.

2. Accompagnement psychosocial et spirituel à domicile

L’accompagnement psychosocial et spirituel à domicile du Havre-Katasa est complémentaire des soins physiques offerts par le Soutien à domicile et les CLSC du CISSSO. L’accompagnement peut facilement s’insérer dans le plan de soins du malade en fin de vie. L’accompagnement à domicile c’est la présence d’une personne accompagnatrice auprès du malade et de sa famille dans le but de les aider à cheminer tout doucement, à leur rythme, dans la situation de fin de vie, et ce, dans le respect et la dignité. L’accompagnement consiste essentiellement en la présence authentique et l’écoute compatissante. Ceci a souvent pour effet d’alléger une partie de la souffrance émotionnelle. L’équipe à l’accompagnement accueille la personne et leurs proches dans leur réalité, et ce sans jugement. Ce genre d’accompagnement offre un espace et une occasion au patient ainsi qu’à sa famille d’exprimer leurs craintes et leurs préoccupations dans un climat de confiance, ce qui permet un profond travail d’intériorisation et de réflexion. L’accompagnement s’avère également un moment de répit pour les proches aidants, qui peuvent en profiter pour aller marcher, voir un ami, prendre un café, etc. Le cheminement demeure bien unique à chacun.

3. Soins palliatifs à domicile

Selon les sondages, la majorité des gens souhaiteraient mourir dans le confort de leur foyer. Un récent rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé indique que l’obtention de soins palliatifs à domicile durant la dernière année de vie multiplie par 2,5 les chances de voir cette volonté respectée. Malheureusement, très peu de Canadiens, moins de 15% dans les provinces où des données sont disponibles, réussissent à accéder à ce type de soins.

Notre souhait est de démarrer un service de soins palliatifs à domicile pour élargir la gamme des choix possibles pour les personnes en fin de vie en Outaouais. Un partenariat avec le CLSC et avec des travailleurs de la santé nous permettra d’envoyer des infirmières auxiliaires et des préposés aux bénéficiaires au domicile des patients qui en auront fait la demande. Ce personnel aura reçu une formation en soins palliatifs à La maison Mathieu-Froment-Savoie, une façon de nous assurer de la qualité des soins. N’étant pas limités par des contraintes d’espace, ces services pourront aussi être adaptés à l’ampleur des besoins, selon le financement disponible.